Innovations : Le Flying Phantom

Un catamaran volant

Pour tous les amateurs de voile légère, et notamment de catamaran de sport, une véritable fusée est née : Le Flying Phantom, premier catamaran volant grand public!

Conçu par Martin Fischer, avec l’aide de l’un des plus grands navigateurs français Franck Cammas, mais aussi Louis Viat et Gurvan Bontemps, ce Formule 18 « Phantom » élargi (5,52 mètres), utilise un système de foils permettant aux coques de s’élever au dessus de l’eau. La société Sail Innovation à l’origine de cette création souhaite démocratiser la voile légère sur foils avec ce concept. Voici en image des explications sur le fonctionnement de ce bateau:

Le fait de « voler » sur l’eau est un phénomène qui se répand depuis peu au sein des compétitions et a été popularisé par les grands catamarans de 72 pieds lors de la dernière Coupe de l’America.

Ce catamaran allie l’utile à l’agréable en proposant de nouvelles sensations à ses utilisateurs et en leur permettant d’améliorer leurs performances sur d’autres supports. Il permet notamment à des compétiteurs comme les skippers de la prochaine Coupe de l’America de se préparer sur un plus petit voilier. En effet, explorer le vol de ce bateau peu permettre d’apporter des améliorations dans la conception de futurs catamarans, mais également de faire comprendre aux équipages l’hydrodynamique de manière à voler de façon stable et efficace lors des courses.

flying phantom
Un succès déjà affirmé puisque ces derniers mois, la société a vendu plus de 35 unités dont 80% à l’exportation.

A noter tout de même que tout le monde ne peut pas se mettre à la barre de ce bolide. En effet, il est grandement conseillé à ces utilisateurs de déjà pratiquer le catamaran de sport comme le Hobie Cat et de savoir naviguer dans des conditions modérées. Il est d’ailleurs préconisé de bénéficier des conseils d’un skipper avant de se mettre à la barre d’une telle embarcation.

Pour terminer, quelques images de François Gabart à l’essai du Flying Phantom :

#nautisme