Mâtage RM 1060 du chantier RM Yachts

 

mâtage RM1060

 Cette semaine a eu lieu la préparation et la mise à l’eau pour son nouveau propriétaire d’un RM 1060 fraichement sorti du chantier RM Yachts.

Le mâtage des dériveurs et des petits voiliers, ne pose en général aucun problème, mais lorsque son bateau dépasse les 6 mètres, mieux vaut faire appel à une équipe de professionnels si l’on tient à son navire !

Tout d’abord le fait d’avoir son mât à l’horizontale est l’occasion de vérifier plusieurs choses : le gréement courant est passé en revue, les haubans, les câbles électriques sont toujours bien protégés, les ampoules des feux de route sont remplacées, l’antenne VHF est bien fixée, etc…

Préparation

Les grutiers aiment que l’on aille vite, c’est pourquoi une bonne préparation est indispensable. Il faut que tout soit clair, qu’il y ai le moins de choses possible à faire pour que le mât tienne tout seul!

-Préparer les haubans
-Ranger les drisses
-Préparer les ridoirs
-Préparer les outils
-Préparer tous les accessoires

 mâtage RM1060

Mâter son voilier

Dans un premier temps il faut bien immobiliser le voilier qui ne doit pas se déplacer lorsque la grue tirera dans un sens ou dans l’autre en communiquant son énergie par les jambes des techniciens qui soutiennent le mât. On installe donc des gardes et des amarres dans les deux sens.

mâtage RM1060

mâtage RM1060
Sur de gros bateaux comme le RM présenté ici, il faut être au moins deux personnes pour tenir le pied de mât et l’amener dans son logement.

mâtage RM1060

mâtage RM1060

La grue va ensuite soulever la mât pendant que les équipiers soutiennent et accompagnent le pied de mât que l’on amène progressivement vers son logement. Une fois le mât posé sur son emplanture, la grue le maintient en position et les techniciens mettent les haubans, les bas haubans, l’étai et le pataras.

Il faudra ensuite déplacer le bateau pour libérer la place, et terminer tranquillement de gréer au ponton !

Préparation RM1060