NAVIGATION – Réviser ces règles de barre avant l’été !

Le RIPAM est le code de la route de la mer, il recense les règles s’appliquant aux navires pour prévenir les risques de collision. La belle saison et la remise à l’eau des bateaux approchant, il est bon de vérifier si l’on a pas oublié ces règles de barre et de navigation !

Règles générales de priorité

croisière hendaye

Crédit photo : save-marine.com

Un navire non maître de sa manoeuvre : le plus privilégié

  • Tous les navires doivent s’écarter de sa route.

Un navire à capacité de manoeuvre restreinte :

  • Tous les navires, à l’exception du navire non maître de sa manoeuvre, doivent s’écarter de sa route.

Un navire en pêche et faisant route doit s’écarter si possible :

  • de la route d’un navire non maître de sa manoeuvre,
  • d’un navire à capacité de manoeuvre restreint,
  • et doit éviter de gêner un navire handicapé par son tirant d’eau.

Un navire à voile faisant route n’est prioritaire que face à un navire à propulsion mécanique. Il doit donc s’écarter de la route :

  • d’un navire non maître de ses manoeuvres,
  • d’un navire à capacité de manoeuvre restreinte,
  • d’un navire en pêche,
  • et doit éviter de gêner un navire handicapé par son tirant d’eau.

A savoir ! Les règles de barre et de route des planches à voile sont les mêmes que celles des voiliers. Un voilier naviguant au moteur doit montrer un cône pointe en bas. Il est alors considéré comme un navire à moteur et doit respecter les règles de barre des navires à propulsion mécanique.

Les navires à propulsion mécanique faisant route ne sont que très rarement prioritaires. Ils doivent donc s’écarter de la route :

  • d’un navire non maître de ses manoeuvres,
  • d’un navire à capacité de manoeuvre restreinte,
  • d’un navire en pêche,
  • d’un navire à voile,
  • et doivent éviter de gêner un navire handicapé par son tirant d’eau.

Règles de priorité

Attention : les navires privilégiés (en rouge sur le schéma) à savoir, voilier; planche à voile; chalutier; pêcheur; capacité de manoeuvre restreinte et non maître de sa manoeuvre, sont prioritaires sur les autres, sauf quand ils rattrapent un navire !

règles de priorité

Dans un chenal

  • Un navire traversant un chenal ou une séparation de trafic, doit le faire perpendiculairement, sans couper la route des navires navigants dans l’axe de ce chenal.
  • Un navire de plus de 20 mètres est toujours prioritaire dans un chenal, on doit donc lui faciliter le passage.

Dufour 40 E

Pour éviter l’abordage

  1. La veille : Surveillance visuelle et auditive permanente
  2. La vitesse de sécurité : vitesse appropriée pour éviter un abordage à cause de l’état du plan d’eau, de la visibilité, de la densité du trafic, du vent de la mer et du courant.
  3. Le risque d’abordage : Il y a un risque d’abordage si l’angle entre notre navire et un autre qui s’approche ne change pas de manière appréciable.

Joker boat 22 occasion

Des critères permettent de déterminer la vitesse de sécurité d’un navire :

  • La visibilité,
  • L’état du vent, de la mer et des courants,
  • La densité du trafic, la quantité de bateaux de pêche et autres navires,
  • Le tirant d’eau en fonction de la profondeur d’eau disponible,
  • La capacité de manoeuvre du navire et plus particulièrement sa distance d’arrêt et ses qualités de giration dans les conditions existantes,
  • La nuit, la présence d’un arrière-plan lumineux tel que celui créé par des feux côtiers ou une diffusion de la lumière des propres feux du navire.

En suivant ces précieux conseils et règles, vos balades et croisières Moby Dick seront un vrai plaisir !
Bon vent !